Palaiokastro, village de Saint-Adrien

Au sommet de la colline rocheuse appelée "Paliokastro" ou "Château d'Adrien", à l'Est du village de Saint-Adrien", on a construit un petit fort à la fin du 4ème siècle av. J.C. . Le fort a été construit en calcaire gris local suivant le système polygonal de maçonnerie. Il est constitué d'un grand mur d'enceinte, mesurant 50m x 26m et d'un poste de garde au point culminant de la colline. Un réservoir trapézoïdale, d'une profondeur de 3,15m, enduit de mortier à l'intérieur, est conservé à l'angle sud-ouest du mur d'enceinte. Le poste de garde carré, dont chaque côté mesure 9,20m, est conservé à une hauteur de 3 dômes. La porte d'entrée, d'une largeur de 0,95m, qui conserve un linteau monolithique, à une hauteur de 2,10m, se trouve sur le côté ouest.

 La fortification n'a pas été fouillée de manière systématique. Des fouilles de petite envergure ont été réalisées en 1890 sur les contreforts sud de la colline par le directeur du collège d'Argos I. Kofinioti, et financées par la Société Archéologique.

 L'installation appartient à un réseau de fortifications de la période hellénistique, qui avait sous son contrôle la voie terrestre qui reliait la cité d'Argos à Epidauria.